Les Inconnus

Les inconnusLes inconnus, trio comique français des années 90 a su marquer la décennie en parodiant les grands succès télévisuels et cinématographiques de son époque. Réunissant Bernard Campan, Didier Bourdon et Pascal Légitimus, bon nombre  de leurs sketchs sont une source d’inspiration pour les humoristes d’aujourd’hui. Voici un petit panorama de leurs plus belles réussites.

Leur carrière

A l’origine, le groupe s’appelait Les Cinq et, comme son nom l’indiquait alors, deux autres personnes en faisaient partie : Smaïn et Seymour Brussel. Rassemblés par le Petit Théâtre de Bouvard, Les Cinq font leur entrée sur grand écran dans le film de 1985 Le téléphone sonne toujours deux fois !!. Suite au succès du film, Smaïn, désirant se consacrer à une carrière solo, quitte le groupe. Le nom d’origine, Les Cinq, rendu inexploitable car Philippe Bouvard considérait qu’il était rattaché à son émission, change alors pour devenir Les Inconnus.

Ils débutent sur scène dès 1987 et trouvent rapidement leur public. Jusqu’à la fin de la décennie, ils vont peu à peu s’instiller dans les foyers français, par le biais de la radio d’abord, où ils animent une émission, puis dans les téléviseurs qui diffusent leurs sketchs sur La Cinq. C’est au cours de ces années que Seymour Brussel quitte peu à peu le groupe.

A partir de 1990, le succès est toujours au rendez-vous. une émission de télévision entière leur est consacrée sur la chaîne Antenne 2 : La Télé des Inconnus. Ici, ce sont les émissions chères aux téléspectateurs qui sont parodiés. Et ça marche ! S’appuyant sur les tendances contemporaines, le trio revisite les succès du moment : de Tournez Manèges à Indochine en passant par les émissions politiques ou les journaux télévisés, tout y passe. Salués par la critique, les Inconnus reçoivent plusieurs récompenses dont un Molière et deux Sept d’Or.

Au cinéma aussi, le trio semble faire l’unanimité. Leur premier film, Les Trois Frères réunit 7 millions de spectateurs et est salué par un César. Mais suite à un différend avec leur manager de l’époque Paul Lederman, le groupe est contraint de se séparer pour les deux films suivants (Le Pari et l’Extraterrestre). Il faut attendre 2001 et la sortie des Rois Mages pour les retrouver tous les trois réunis à l’écran. C’est l’occasion pour eux de commercialiser l’intégralité de leurs sketchs. La collection Ze Inconnu Story, sort alors dans les bacs et là encore, le public est au rendez-vous. Depuis, les membres du groupe mènent chacun une carrière en solo. Pascal Légitimus monte un seul-en-scène, Didier Bourdon s’essaye à la chanson… Mais en 2011, Pascal Légitimus, alors invité sur Europe 1, annonce un retour des Inconnus. Dans son spectacle, Plus Si Affinités, il réunit ses deux partenaires Didier Bourdon et Bernard Campan. Depuis, de nombreuses rediffusions de leurs sketchs et des apparitions remarquées dans les vidéos des YouTubeurs Norman ou le Palmashow font encore parler d’eux. Leur dernier film, Les Trois Frères : Le Retour, sort à l’écran début 2014. Malheureusement, l’accueil à la fois par le public et par la presse est très mitigé. Quoique très attendu par les fans, ce film, pour la première fois de leur carrière, ne rencontre pas le succès escompté. Si l’avenir du trio semble être compromis, les sketchs qui ont fait leur triomphe sont toujours autant appréciés.

Leurs spectacles

Les Inconnus ont monté quatre spectacles entre 1987 et 1993. Dans chacun d’eux, on retrouve des sketchs parodiques. Les faits de société comme la pétition pour la libération d’Abel Chemoul, la Course à la voile ou encore les publicités sont passés au crible, au même titre que les individus : la ZUP, Les Grévistes ou encore Les Pétasses dressent un portrait satirique de la société. Les professions ne sont pas en reste avec la parodie des restaurateurs, des commerçants ou des policiers. Même la fonction de ministre se retrouve parodié dans leur spectacle. Et ce qui a fait leur succès à la télé se retrouve aussi sur scène avec les reprises d’émission de divertissement. C’est le cas des sketchs Télémagouille, le Hit des hits ou encore Perdu de recherche. Dans leur Nouveau Spectacle (1993), ils reprennent certains de leurs succès et l’agrémente de nouveauté comme un sketch sur les enfants des cours de récré ou un autre sur les radios libres.

La Télé des Inconnus

Entre 1990 et 1993, ce ne sont pas moins de sept émissions du nom de La télé des Inconnus qui sont diffusées à la télévision. Chaque session balaye avec humour le paysage télévisuel en s’inscrivant profondément dans son temps et n’hésitant pas à reprendre les faits polémiques de l’époque. C’est le cas par exemple de la pub Klaus Barbie, qui fait référence au haut dignitaire nazi jugé quelques temps plus tôt. Plusieurs journaux télévisés à la sauce Inconnus sont diffusés au cours de ces programmes, ainsi que des journaux régionaux. On retiendra le JT de la région savoyarde qui recevait cette année les Jeux Olympiques d’Albertville dont la mention est faite à de nombreuses reprises. Outre les émissions de télé, plusieurs parodies de bande annonce cinématographique trouvent également leur place : Exterminabeur, Ascenseur Infernal, ou encore Jésus II, reprennent les gimmicks des grands succès de l’époque. Cet espace télévisuel est aussi l’occasion pour Les Inconnus de diffuser de nombreuses chansons originales : Vice et Versa, Rap Shit, Auteuil Neuilly Passy ou encore le célèbre Rap Tout. Et lorsque les chansons ne sont pas totalement originales, ce sont les chanteurs eux-mêmes qui sont pris pour cible. Florent Pagny et Patrick Bruel se voient alors fusionnés pour la création de Florent Brunel, interprété par Bernard Campan dans la troisième Télé des Inconnus. Deux actrices ont également été rassemblées pour un sktech : il s’agit de Béatrice Dalle et Arielle Dombasle, alors devenues Béatrice Domballe dans Cinéma Cinéma. Le sport devient aussi un sujet d’étude pour les trois humoristes qui montent un concept récurrent, Stade 2, dans lequel on assiste à la victoire ou la défaite des grands sportifs façon Inconnus (victoires garanties sans triche). Les divertissements se retrouvent eux aussi sous le feux des Inconnus avec des parodies comme Simple comme Bonjour, des Chiffres et des Lettres ou encore Tournez chansons.